• Le règlement FAI
  • Le mode de sélection de l'équipe de France pour les championnats du monde
  • Règlement coupe de France F3F
  • Le mode de sélection au CDF

Pour promouvoir la discipline et assurer une communication adaptée ainsi qu’une prise de décision rapide, efficace et intelligente, trois niveaux de responsabilité sont établis aujourd’hui et ont fait leurs preuves :

  1. Rapporteur (proposé par la communauté des pratiquants et instauré par la FFAM). Il est le point focal des pratiquants et en communication permanente avec les différents organes de la FFAM, notamment le sous-comité planeur.

  2. Groupe de Travail : Composé par les acteurs du F3F, donc les organisateurs des concours en France,  ainsi que les anciens rapporteurs de la discipline. Il réunit l’expérience et la responsabilité pour assurer une orientation sensée et pratique. Ce GdT a pour avantage que ces représentants sont également des points de communication et d’organisation dans leurs régions respectives. Ce GdT discute au moyen d’une "Mailing List" sur google.

  3. La Communauté F3F est ouverte à tous ceux qui sont intéressés par l’activité (pilotes de F3F mais aussi d’autres catégories comme le F3B, F3J, F3K). Les vecteurs de communication sont aux nombres de 3 :
  • Le portail officiel http://www.f3f-france.com/ pour l’inscription aux différents concours ainsi que la publication des réglements, résultats, etc ...
  • La liste Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. qui regroupe environ 100 abonnés et comporte également des pilotes étrangers (Suisses, Espagnols et Allemands). La liste permet une communication rapide et réactive (Dates des concours, annulation ou décalage, précisions de dernier minutes, votes pour des nouvelles orientations, etc …
  • La page facebook F3F France

Qu'est ce que le F3F ?

D' abord cela se passe en vol de pente ,ce qui conjugue le plaisir du vol à voile pur et celui de la randonnée en moyenne ,voir haute montagne. Le jeu consiste a être chronométré sur une distance de 1000 m ( en fait 5 aller-retour de 100 m ) après une prise d'altitude de 30 secondes. Les pilotes passent les uns après les autres ,évitant ainsi tout risque de collision . Le concurrent est placé au milieu de deux "bases" espacées de 100 m. Un juge à chaque base donne un "bip" au passage du planeur. Ce bip est relié à un chrono qui décompte le nombre d'aller-retour et s'arrête automatiquement à la fin du "run". Le passage de tous les pilotes constitue une" manche".Le meilleur chrono obtient 1000 pts et une règle de trois donne les points des autres. On enchaîne autant de manches que les conditions météo le permettent , le plus mauvais résultat est enlevé à partir de la 4 ème manche et les 2 plus mauvais résultats à partir de la 15 ème. Le tout permet d'établir un classement.

 

Pourquoi fait- on du F3F ?

Le F3F est une recherche d'équilibre: Avoir un planeur qui monte bien dans les 30 secondes mais qui soit rapide dans les runs. Qui soit stable dans les lignes droites mais qui tourne sans perdre de vitesse. Savoir anticiper un virage pour tangenter la base mais sans la "griller". Et que dire de la montée d'adrénaline quand votre machine accélère sans cesse ,signe du passage d'un thermique , et que vos virages ,anticipés " à mort", déclenchent le bip tant convoité. Il n'y a pas deux sites qui se ressemble et les conditions de portance ne sont jamais les mêmes. Tout cela dans des cadres souvent grandioses et dans une ambiance bon enfant.

 

Le F3F en France

"Importé" chez nous en 1994, par le duo Pierre Rondel et Olivier Bordes, avec l'organisation du premier concours au Col du Glandon dans les Alpes. Il existe une dizaine de concours de F3F en France par an ,d 'avril à octobre. Ils sont essentiellement situés dans le Sud /Sud Est, entre le Pays Basque, la région Toulousaine, la Cote d'Azur, les Alpes du Sud, et la région Grenobloise. Avec des extrêmes comme le Menez Hom en Bretagne et la route des Crêtes dans les Vosges. Ces concours rassemblent, en moyenne, une trentaine de pilotes à chaque fois. On peut compter une centaine de pratiquants en France. Une Coupe de France est attribuée sur les quatre meilleurs résultats de la saison. Un Championnat de France est organisé par an ,au grès des candidatures de club et sur sélection des pilotes qui devront avoir fait ,la saison précédente,3 concours à 800 pts pour les seniors et 1 à 700 pts pour les juniors.

 

Le F3F international

C'est une discipline inventée en Europe du Nord , très pratiquée en Angleterre (falaises de bord de mer) , Allemagne et dans quelques pays de l'Est. Quelques Français se rendent régulièrement sur des concours internationaux comme la "Muela" en Espagne , la " Welsh Open" en Angleterre et participent (sur sélection) aux championnats du monde qui se déroulent tous les 2 ans dans un pays différent selon les candidatures.